Nouvelles RSS des sites web
Semaine Réduction Déchets
Actualités - Pages récentes

logo_50.jpg




Site bient�t en travaux
consulter la page Fb
pour les sorties de l'�t�

Retour sur le chantier 

Pass'Livres � Montreuil
livres-gratuitsDSCN8117-165.jpg

Les t�tards � Torcy

Les t�tards pr�s de chez moi

Assembl�e G�n�rale

Formatif Amphibiens
le 17 f�vrier

Charlie Hebdo
Cabubandeau155.jpg

Formatif

Construction et installation 
d'un refuge � insectes

Demande au Pr�fet de suspension de la chasse

Cadeau de No�l pour
... les oies...

Expo la haie au fil des saisons
Projection gratuite
La magie des haies
M�diath�que Berck
26 nov  ï¿½ 15h

Arbres et haies des Bas-Champs

Expo 
la haie au fil des saisons


Rando du 25 octobre
Retour sur la sortie
Baies d'automne

Retour sur la journ�e 
Grandes Mar�es

Retour sur la journ�e mycologique

Ferme d'Hilbert
non au sacrifice du verger bio !
retour sur la porte-ouverte du 28 sept


eglantierbandeau160.jpg

Journ�e grandes mar�es

Journ�e mycologique

Sortie sur inscription 
le 13 sept

Randonn�e le 6 sept



La  Cour d'Appel de Douai
a accord� au gdeam-62
l'agr�ment d�partemental



Pour les sorties, pensez...

Programme d'�t� 2014

GDEAM_EdT_2juillet165.jpg

Phoques et dunes
phoque_gris_femelle-165.jpg





chantier Berce

le 24 mai � Blangy sur Ternoise
affiche-a3-fdn2014-okbandeau165.jpg

berce-echo-du-touquet-14-05-2014-165.jpg


La migration des oiseaux

barges-rousses-courlis_PB165.jpg


livres-gratuitsDSCN8117-165.jpg





couverture2014-100.jpg

haveneaux

Tir de blaireaux de nuit
participation du GDEAM-62 � la consultation

Les oiseaux du jardin en hiver
retour sur l'apr�s midi
du 7 d�c


SERD
Revue de presse

Troc'Livres � Montreuil


Troc'Livres � Hucqueliers

Des livres pour les voyageurs

Des livres pour les Restos d'Etaples




 SCOT du Montreuillois





Petite revue de presse
sur les phoques

ce-13-08-201-phoques-160.jpg




Programme de l'�t� 2013...
depliant_ete_couv-80.jpg
F�vrier mars 2013
Reportages photo

Le plastique sur le littoral

Plage de Dannes
L'enfer du plastique en laisses de mer...

Laisses de mer



Pollution lumineuse
arr�t� du 25 janvier 2013

Retour sur le ma�s Monsanto NK603


Participez au projet b�n�vole  en ligne
 nuage-mots+++++gdeam160.jpg

justice-balance-120.jpg
Permis de construire en for�t , au Touquet
vdn-30-01-2013-165.jpg

justice-balance-120.jpg
 La Cour de Cassation donne raison au GDEAM
rejet des pourvois de la commune du Touquet

Communiqu� de presse du 18-01-2013

justice-balance-120.jpg
Le Touquet
 Pierre et Vacances
25 ans apr�s...

canard-23-01-2013-pvacances-165.jpg


Empreinte écologique
Visites

 1458786 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Protection - Recyclage foncier


Appréhender les sols comme une ressource non renouvelable

par Mariette Vanbrugghe, présidente du GDEAM

Liens recommandés : voir en bas de page.

merlimont_dunes_sud_mv.jpg

La cause de la biodiversité qui nous est chère, ici encore plus qu’ailleurs, est la cause des espaces à préserver et le GDEAM s’y emploie avec ardeur.
Comme le titrait la Voix du Nord en janvier 2006, «sur la Côte d’Opale, les litiges sont nombreux » et nous y sommes très souvent impliqués. Certains maires affirment en parlant de la Côte d’Opale «ici, il est pratiquement interdit de faire quoi que ce soit. Ce n’est pas le même régime pour la région de l’Atlantique ou du sud de la France ».
De telles affirmations sont en complète contradiction avec la réalité. En effet, d’une part la loi est la même ici que dans le reste de la France. D’autre part, les placards publicitaires des promoteurs prouvent que manifestement, il est encore possible de construire. Enfin, l’explosion de l’urbanisation est évidente sur le littoral comme dans les secteurs plus internes du Montreuillois pour qui y vit.
Un autre élu, déclare en nous visant «des intégristes écologistes ont pris le pouvoir ». « C’est aux élus de retrouver ce pouvoir car, écologistes, nous le sommes tout autant et peut-être plus ».

Ces élus auraient-ils de quoi s’inquiéter ?

Peut-être craignent-ils que nos concitoyens réalisent, eux-aussi, que les sols sont une ressource non renouvelable qui fond à vue d’œil comme la glace de la banquise.
Ils ont toutes les raisons de le craindre puisque les Français, dans leur grande majorité, ont déjà adopté des gestes en faveur du développement durable dans leur sphère domestique 1.
Ils ont toutes les raisons de le craindre puisque les Français, les Européens, ont bien compris qu’il fallait anticiper sur la fonte des réserves de pétrole et privilégier l’exploitation des ressources renouvelables 2.

Pourquoi ne seraient-ils pas capables de comprendre qu’il faut, au-delà de leur sphère domestique, raisonner de la même façon pour l’occupation des sols ?
En effet, un calcul parfaitement théorique conduit à l’échelle de la France par un expert climatique, Jean-Marc Jancovici3, montre qu’au rythme de l’artificialisation actuelle, la France serait totalement artificialisée, imperméabilisée en 150 ans…Si l’on admet la nécessité de conserver 50% de terres agricoles ou forestières, les ressources foncières «artificialisables » seraient épuisées en 100 ans à l’échelle de la France. Où est le développement durable dans le contexte actuel de consommation de l’espace ? ? ?

Or notre région a un taux record de surfaces déjà imperméabilisées (15 %, pratiquement le double de la moyenne française), un taux record de croissance de l’artificialisation (1,5 % pour une moyenne française de 1%), un taux très faible de zones naturelles (12% soit 3 fois plus faible que la moyenne française )
Quant à notre linéaire côtier, il est déjà urbanisé à 50% et 30% du territoire des 36 communes littorales est déjà imperméabilisé, artificialisé.

Chez nous, pas de doutes, la situation est particulièrement critique et motive nombre de nos démarches, de nos contentieux. Si ces démarches, ces contentieux, ne sont pas toujours bien perçus c’est parce que les décideurs, quel que soit leur niveau, se gardent bien de parler de développement durable en matière d’occupation des sols.
Le GDEAM porte un message qui n’a pas encore atteint bon nombre de nos concitoyens. Ce message nous devons sans doutes l’exprimer en termes de développement durable pour interpeler les élus, ce message est le suivant : les sols sont une ressource, mais les sols ne sont pas une ressource renouvelable.

L’Homme peut en changer l’affectation : décider qu’un espace de forêt changera d’affectation, sera traversé par une autoroute, décider qu’un espace de dune périurbain changera d’affectation, deviendra espace construit artificailisé….
Le problème est que le changement d’affectation n’est pas réversible dans la plupart des cas.
Nos friches industrielles nous montrent la difficulté de réhabiliter les sites fortement dégradés.
Planter des oyats après la destruction d’une pelouse dunaire, ne permet pas non plus de restaurer cette pelouse.
Quand nous défendons un morceau de dune, fut-il enclavé dans l’ubanisation, nous avons raison. Quand nous défendons l’espace rural contre l’artificialisation, nous avons raison, quand nous défendons les zones humides contre le remblaiement, l’urbanisation, nous avons raison……
Mais au rythme actuel de l’urbanisation, nous allons dans le mur. Il faudra bien pourtant raisonner en termes d’économie d’espace comme on raisonne en termes d’économies d’énergie, raisonner en termes de meilleure utilisation de l’espace, en termes de recyclage des espaces déjà urbanisés, de recyclage foncier. Le plus tôt sera le mieux, il y a urgence.
Comme le pétrole, donc, les sols sont une ressource non renouvelable. Mais pourquoi si peu de voix s’élèvent-elles pour le dire ?
Sans doutes parce que les intérêts sonnants et trébuchants liés à cette «ressource » sont encore bien plus pesants que ceux liés au pétrole ; sans doutes aussi parce que ces intérêts financiers sont omniprésents dans nos territoires, les irriguent en profondeur.
Alors oui, on a tout intérêt à juguler les associations de défense de la nature, de défense de l’environnement, à les étrangler financièrement, à les isoler dans ce dur combat qu’est celui de la défense du sol, de l’espace auxquel elles consacrent une part essentielle de leur activité.


1Voir le bilan publié par l'INSEE, en 2007, à partir de l’enquête permanente sur les conditions de vie des ménages. Réalisée en 2005 auprès de plus de 6000 ménages, l’enquête permet de dresser un état des lieux des pratiques environnementales adoptées dans la sphère domestique. Trois ménages sur quatre affirment trier régulièrement leurs déchets. Le tri du verre (77 %) est entré dans les mœurs depuis longtemps.
Depuis 1998, le tri s’est étendu à d’autres matériaux. Les piles usagées sont triées par 73 % de la population, contre 24 % en 1998 ; le papier, 71 % contre 36 % en 1998 et le plastique, 71 % contre 20 %.


2 Voir les sondages de la Commission Européenne. En février 2006 a été publié le bilan d’une enquête réalisée en octobre - novembre 2005 dans les 25 Etats membres, pays candidats et adhérents.: "Attitudes au sujet de l'énergie" ref 247.
Près de la moitié des Européens (48%) soutiennent une politique des pouvoirs publics privilégiant le développement de l’utilisation de l’énergie solaire ; suivent la promotion de la recherche avancée sur les nouvelles technologies énergétiques (41%). Le développement de l’énergie éolienne est près de 20 points derrière le solaire. Quant au développement de l’utilisation de l’énergie nucléaire il n’est cité que par 12% seulement des personnes interrogées... ! Les préférences des Européens vont manifestement vers une énergie renouvelable, le solaire, dont ils peuvent s’approprier l’utilisation dans leur sphère domestique même.

3 Voir le site de Jean-Marc Jancovici : http://www.manicore.com/


Date de création : 08/08/2007 @ 21:41
Dernière modification : 05/07/2011 @ 18:38
Catégorie : Protection
Page lue 4474 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 
Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


 
Recherche




Agenda sorties actualité...

L'association
+ 1 Présentation
+ 2 Contacter l'association
+ 3 Devenir membre
+ 4 Publications, brochures...
+ 5 Services aux adhérents
+ 6 Rapports antérieurs
+ 7 Rapports 2007 AG 2008
+ 8 Rapports statutaires 2008
+ 9 Rapports statutaires 2009
+ Ils soutiennent le GDEAM
+ Archives presse
Boîte à outils Protection
Thématiques
+ Activités bénévoles
+ Actualités archivées
+ Animations-Chantiers
+ Animations-Scolaires
+ Animations-Sorties
+ Atlas des coccinelles
+ Atlas des papillons de nuit
+ Chasse
+ Côte
+ Déchets-décharges
+ Etudes
+ Expo Arbres remarquables
+ Expo papillons de nuit
+ Faune
+ Flore-Végétation
+ Fonge
+ Haies
+ Hommages
+ Inondations
+ Jardin : bonnes pratiques
+ Juridique
+ Manifestations
+ OGM
+ PLU
+ Paysages - Sites
+ Pesticides
+ Plastique
+ Pollution lumineuse
 -  Protection
+ Réserve Naturelle de BdC
+ Stages
+ Travailler dans l'environnement
Enquêtes publiques
Chardons de l'environnement
Webmaster - Infos
Ecrire à GDEAM-62  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

  pied-page-canche.jpg

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.18 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.31 seconde