GDEAM-62

http://www.gdeam.com/

Arbres et haies : 26-10 (Animations-Sorties)

Entretien des arbres et des haies
Plessage et taille douce

Ferme d'Hilbert à Etaples

26 octobre 2013 après midi
Page en cours de rédaction

La ferme bio d'Hilbert, dont le chef d'exploitation est Anne Lieven qui a pris la succession de son père, Daniel Trollé, accueille depuis 2011 un chantier annuel du GDEAM-62 destiné à restaurer une haie de façon à lui rendre ses fonctionnalités. La technique expérimentée pour la troisième année est inspirée, en fonction des caractéristiques locales de la haie en question, du plessage pratiqué en Flandre et du plessage anglais.

Le chantier de plessage piloté par Jean-Michel Calcoen, Président de l'association Heuvelland nature, commence le matin.
Avant l'ouverture au public, l'après midi, plesseurs, élagueur, organisateurs savourent au soleil le moment du pique-nique, la soupe d'Anne Lieven, la limonade de sureau... Il faut dire que ce samedi 26 octobre 2013 aura été une journée exceptionnellement belle au sein d'une période tempétueuse très arrosée.
Il ne manquait que... quelques parasols...ou les lunettes noires !
reconfort550.jpg

Pour 2013, l'ouverture au public a conduit à présenter également la technique d'entretien écologique des arbres qu'est la taille douce des arbres.
Expos et exposés ont introduit la démonstration pratique des deux techniques

Les expos proposées

Concernant les arbres et la taille douce :
Panneaux  issus de l'expo "arbres remarquables" du GDEAM
Panneaux de la Société Française d'Arboriculture


Concernant les haie et le plessage
Panneaux "plantons le décor" mis à disposition par ENRx
Expo "bocage" mise à disposition par Yser Houck


Présentation des techniques d'entretien des haies et des arbres

L'expérimentation de plessage de haie démarrée en 2011 à la ferme d'Hilbert et pilotée par Christophe Delbecque (association Yser Houck) a été présentée à partir d'un diaporama par la Présidente du GDEAM-62.
diaporama-550.jpg

Gilles Weill, élagueur dans la Somme, a ensuite présenté la taille douce en relation avec la physiologie de l'arbre dont il faut diagnostiquer l'état sanitaire pour mettre en oeuvre une taille appropriée.

gwexpo550.jpg


La démonstration de taille douce

elag-mw550.jpg
Pas de doute, c'est la haut que cela se passe : dans un des tilleuls centenaires !
elag2-mw550.jpg


Gilles Weill coupe des branches mortes, des branches qui se frottent.
gw2-550.jpg

En éliminant certaines branches, la structure de l'arbre est aérée et donne ainsi moins prise au vent.
gw3-550.jpg


Présentation de la haie plessée depuis 2011


La haie à restaurer présente des "trous". C'est un des intérêts du plessage que de permettre de combler les lacunes en pliant des troncs à partir desquels des rejets verticaux regarniront la masse de haie; le pliage ou plessage est permis par un semi-recépage présenté dans la suite de la page.

Vue perspective de la haie : plessage 2011 au premier plan
haie-perspective2011-2013-550.jpg

Fragment de haie plessée en 2011
pl2011-explic550.jpg

Fragment de haie plessée en décembre 2011
la reprise de végétation masque en grande partie la structure plessée

ples-2011-550.jpg

Fragment de haie plessée en octobre 2012 :  la structure plessée est encore très apparente,
les piquets et les perches horizontales de finition, en particulier.

ples-2012+rec550.jpg

Perspective : plessage 2012 au premier plan, 2011 en arrière plan.
haie-perspective2012-2011-550.jpg

Le chantier de plessage 2013

Dans la continuité du plessage 2012, le chantier 2013 borde un fragment de haie très dégarni où dominent des ormes d'une quinzaine de cm de diamètre. le pronostic pour ces jeunes arbres étant vraisemblablement la mort à brève échéance du fait de la graphiose, le choix est fait de les plesser plutôt que de les laisser en l'état dans la haie.

fra2013persp-550.jpg


frag2013-550.jpg

Plier un arbre se fait en tranchant en biais le tronc
pour ne laisser qu'une charnière vivante -où transitent les sèves- souple, pliable ou "plessable".

arbre-pless-550.jpg

La serpe est l'outil du plesseur. quand il ne s'en sert pas, il l'accroche à sa ceinture par un crochet métallique.

serpe-crochet550.jpg

Un orme plessé est guidé pour combler un vide de la haie

arbre-pless-guid2-550.jpg


vio-mar-action550.jpg


Suivant le cas, des troncs sont laissés en place ou des piquets incorporés et enfoncés à la masse, merci Guillaume, pour stabiliser le plessage. Jean-Michel Calcoen au premier plan.
gui-masse2-mw550.jpg


Des perches de saule servent aux finitions pour stabiliser la haie.
groupe2-perches-piquets550.jpg

Pose des perches de saule qui sont tressées à l'horizontale avec les troncs ou les piquets verticaux.

jmc-andr-pose-perches550.jpg

jmc-ay-pose-perches-550.jpg

groupe+550.jpg


Piquets et troncs qui servent d'appui sont sciés à la même hauteur.
groupe-recadrer550.jpg

Le plessage a été ici réalisé sur certains troncs à 1m de hauteur :
l'arbre fait fonction de piquet de soutien et par ailleurs regarnit et regarnira la haie
.
fragm2013-550.jpg




.