GDEAM-62

http://www.gdeam.com/

Exotiques Envahissantes : Berce du Caucase (Flore-Végétation)

Pages du site traitant des plantes exotiques

  Exotiques : Mimule tacheté
 Exotiques Envahissantes : Berce du Caucase
  Exotiques Envahissantes : Renouées asiatiques
 Exotiques envahissantes : vers un code de bonne conduite



A propos de la Berce du Caucase... 
Heracleum mantegazzianum
Une invasive dangereuse pour l'environnement et la santé
Juin 2012

Vous pouvez signaler les stations que vous connaissez en utilisant la commande "réagir" en bas de cette page.

Page en construction.

La flore d'une région est l'ensemble des espèces végétales qui y croissent.

Elle comporte des espèces végétales présentes naturellement, suite à la dernière glaciation, indépendamment de toute intervention humaine : ce sont les espèces indigènes.

Elle comporte aussi des espèces exotiques ou non indigènes , ce sont des espèces végétales qui ne croissent pas naturellement dans l'espace considéré, mais dont l’introduction est le résultat de l’intervention volontaire ou involontaire de l’homme.

On parle d' espèces envahissantes  pour désigner les espèces qui engendrent des effets indésirables sur d’autres espèces, communautés ou biotopes et qui peuvent occasionner des problèmes de santé et des dommages économiques.

Mise en garde importante...
La Berce du Caucase est une plante invasive, aujourd'hui on parle d'Espèce Exotique Envahissante, dangereuse par contact en particulier mais...dont le contact proprement dit n'est pas douloureux, ce qui n'alerte pas . Ce sont les molécules de furocoumarines (ou psoralènes) qui sont  à l'origine des dermites occasionnées.

Tout contact avec elle doit être absolument évité ou suivi d'un lavage soigneux, puis de la mise à l'abri du soleil de la zone concernée par le contact et d'usage de crème solaire. De graves brulures peuvent en effet survenir suite à l'exposition aux UV de zones du corps ayant été au contact de la plante.

Il faut également éviter toute projection de sève dans les yeux et l'inhalation qui pourraient être consécutives à des travaux d'élimination de plantes.
On lira avec attention les fiches en lien en fin de page.
 tenue-260.JPG
photo prise lors du chantier du 27-06-2012
organisé à Neuville par Franck Bedouet
CPIE d'Auxy
-le- Château

Toute opération visant à éliminer des individus de cette espèce nécessite une protection efficace :  vêtements imperméables, port de lunettes de protection, gants imperméables  couvrant les avant-bras...

Il est donc risqué de vouloir éliminer soi-même des pieds de Berce du Caucase et recommandé de signaler aux communes ou au CPIE les sujets identifiés pour qu'ils soient éliminés avec toutes les précautions nécessaires.
berce-section-ombelle-260.JPG

Tige fauchée à section creuse.


Ombelle sectionnée au sol qui doit être exportée.


L'objectif de cette page est donc de faire connaître la plante du grand public pour que ses stations puissent être connues et contrôlées ensuite par les équipes techniques des communes.

Vous pouvez signaler les stations que vous connaissez en utilisant la commande "réagir" en bas de cette page.

Identifier la Berce du Caucase...


Les photos ont été faites en juin 2012 dans des communes limitrophes ou proches de Montreuil sur mer 62170.

lm-bdc3-260.JPG


Quand la plante est mature ou proche de la maturité, son identification ne pose plus grand problème...



D'une taille qui peut dépasser 4m, l'espèce appartient à la famille des Apiacées, famille de la carotte, et forme des ombelles qui peuvent dépasser 50 cm.



Ses feuilles sont découpées et dentées.
berce-a-fleurie-260.JPG

La floraison dans le montreuillois commence pendant la première quinzaine de juin.


Ombelle ici peu développée.


neuville-echelle-27-06-2012-260.JPG
Avec ses 4 ou 5 m de haut, la Berce du Caucase est la plus grande espèce herbacée d'Europe.
bdc-fleurs-feuilles-neuville-17-06-2012-260.JPG

Ombelles spectaculaires de la Berce du Caucase.
fleuries-defleurieS_+260.JPG

Fin juin 2012, des ombelles  en pleine floraison voisinent avec des ombelles qui fructifient, et des ombelles qui ont déjà libéré leurs semences...

Chaque ombelle peut produire des milliers de semences susceptibles de germer au cours des 7 années qui suivent...
bdc-neuville-ensemble-17-06-2012-260.JPG

La Berce du Caucase apprécie la fraîcheur du marais...
lm-bdc4-260.JPG


La tige présente des taches rouge framboise.


Après floraison et fructification, la plante meurt.


Elle ne fleurit pas avant deux ou trois ans et diffère sa floraison si elle n'a pas accumulé assez de réserves pour faire face à la fructification.


C'est ainsi que certains pieds peuvent vivre une dizaine d'années avant de fleurir !
bdc-tige-petiole-rachis-17-06-2012-260.JPG

Tige, pétiole de la feuille, rachis, pétiolules des folioles peuvent porter des taches bien délimitées de teinte framboise.

Accéder à un schéma de morphologie foliaire de feuille composée

Accéder à un glossaire de biologie végétale
Une feuille de Berce du Caucase mature...
feuille-bdc-260.JPG

Les sujets immatures de petite taille peuvent passer inaperçus; En bordure de chemin, ils peuvent donc constituer un réel danger pour le promeneur ou le curieux.

Les feuilles fortement découpées et dentées doivent retenir l'attention elles sont différentes de celles de la Berce spondyle.

Elles ont un aspect cireux et ne sont pas poilues sur la face supérieure, même si elles portent des poils à la face inférieure.
bdc-veget-attin-17-06-2012-260.JPG



Feuillage de la Berce du Caucase
Feuillage de la Berce spondyle
berce-spondyle-260.jpg

La Berce spondyle, Heracleum sphondylium, atteint 1,50 m. C'est une espèce indigène.
Elle est commune et présente des feuilles de grande taille, également composées de folioles mais plus ou moins poilues sur les deux faces. La face supérieure n'a donc pas un aspect cireux.

Pétiole, rachis... sont fréquemment d'une teinte lie de vin assez uniforme, voir photo ci-contre.

La forme des feuilles présente une grande variabilité.



Echos de la lutte contre la Berce du Caucase : ici comme ailleurs...


En val d'Authie
http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Picardie-Maritime/Lutter-contre-la-berce-du-Caucase

Dans le Valais suisse :
http://www.lenouvelliste.ch/fr/valais/a-l-attaque-des-plantes-envahissantes-490-484604

http://www.lacote.ch/fr/suisse/plantes-invasives-pas-prises-au-serieux-594-484568




Sources


sur Tela botanica :
PERRIER, C. 2001 - Une belle Caucasienne aux ambitions démesurées : la Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum Sommier et Levier, Apiaceae). Bull. Soc. Bot dauph. 10 : 11-14.
http://www.tela-botanica.org/page:heracleum



citation-alien.jpg
http://www.giant-alien.dk/pdf/French%20manual_web.pdf


Fiche sur la Berce du Caucase du Conservatoire National Botanique de Bailleul :
http://www.cbnbl.org/IMG/pdf/Fiche_Heracleum_mantegazzianum.pdf



Publication du Conservatoire National Botanique de Franche-Comté


http://conservatoire-botanique-fc.org/doc-flore-phytosociologie-cbnfc/connaissance/surveillance-de-l-apparition-et-de-l-evolution-des-especes-exotiques-envahissantes-heracleum-mantegazzianum-sommier-et-levier/view



Publication de l 'Agence de l'eau Artois Picardie :
Espèces végétales invasives des milieux aquatiques et humides du bassin Artois-Picardie
http://www.eau-artois-picardie.fr/IMG/pdf/Flore-4.pdf


Fiche sur la Berce du Caucase du GAPE  Genève :
 http://etat.geneve.ch/dt/SilverpeasWebFileServer/heracleum_a4.pdf?ComponentId=kmelia240&SourceFile=1314691903462.pdf&MimeType=application/pdf&Directory=Attachment/Images/