Nouvelles RSS des sites web
Semaine Réduction Déchets
Actualités - Pages récentes

logo_50.jpg




Site bientôt en travaux
consulter la page Fb
pour les sorties de l'été

voir aussi l'agenda




Inscription au chantier 
balsamine du 20-06

Retour sur le chantier 

Les oiseaux des arbres creux

Paysages et géologie

Chantiers invasives

Pass'Livres à Montreuil
livres-gratuitsDSCN8117-165.jpg

Les plantes des remparts de Montreuil

Les têtards à Torcy

Les têtards près de chez moi

Vivez la grande marée

Assemblée Générale

Formatif Amphibiens
le 17 février

Charlie Hebdo
Cabubandeau155.jpg

Programme 2015

Formatif

Construction et installation 
d'un refuge à insectes

Demande au Préfet de suspension de la chasse

Cadeau de Noël pour
... les oies...

Expo la haie au fil des saisons
Projection gratuite
La magie des haies
Médiathèque Berck
26 nov  à 15h

Arbres et haies des Bas-Champs

Expo 
la haie au fil des saisons


Rando du 25 octobre
Retour sur la sortie
Baies d'automne

Retour sur la journée 
Grandes Marées

Retour sur la journée mycologique

Ferme d'Hilbert
non au sacrifice du verger bio !
retour sur la porte-ouverte du 28 sept


eglantierbandeau160.jpg

Journée grandes marées

Journée mycologique

Sortie sur inscription 
le 13 sept

Randonnée le 6 sept



La  Cour d'Appel de Douai
a accordé au gdeam-62
l'agrément départemental



Pour les sorties, pensez...

Programme d'été 2014

GDEAM_EdT_2juillet165.jpg

Phoques et dunes
phoque_gris_femelle-165.jpg





chantier Berce

le 24 mai à Blangy sur Ternoise
affiche-a3-fdn2014-okbandeau165.jpg

berce-echo-du-touquet-14-05-2014-165.jpg


La migration des oiseaux

barges-rousses-courlis_PB165.jpg


livres-gratuitsDSCN8117-165.jpg





couverture2014-100.jpg

haveneaux

Tir de blaireaux de nuit
participation du GDEAM-62 à la consultation

Les oiseaux du jardin en hiver
retour sur l'après midi
du 7 déc


SERD
Revue de presse

Troc'Livres à Montreuil


Troc'Livres à Hucqueliers

Des livres pour les voyageurs

Des livres pour les Restos d'Etaples




 SCOT du Montreuillois





Petite revue de presse
sur les phoques

ce-13-08-201-phoques-160.jpg




Programme de l'été 2013...
depliant_ete_couv-80.jpg
Février mars 2013
Reportages photo

Le plastique sur le littoral

Plage de Dannes
L'enfer du plastique en laisses de mer...

Laisses de mer



Pollution lumineuse
arrêté du 25 janvier 2013

Retour sur le maïs Monsanto NK603


Participez au projet bénévole  en ligne
 nuage-mots+++++gdeam160.jpg

justice-balance-120.jpg
Permis de construire en forêt , au Touquet
vdn-30-01-2013-165.jpg

justice-balance-120.jpg
 La Cour de Cassation donne raison au GDEAM
rejet des pourvois de la commune du Touquet

Communiqué de presse du 18-01-2013

justice-balance-120.jpg
Le Touquet
 Pierre et Vacances
25 ans après...

canard-23-01-2013-pvacances-165.jpg


Empreinte écologique
Visites

 1444044 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

7 Rapports 2007 AG 2008 - Rapport d'activité 2007

Assemblée générale du 22 mars 2008
Rapport d'activités


Par le secrétaire David Facon


1. SENSIBILISATION, ACTIONS PÉDAGOGIQUES, FORMATION ET INFORMATION


Près de 12 000 adultes et enfants ont bénéficié des activités proposées en 2007!


La commission Animations qui réunit salariés et bénévoles a préparé le programme des activités 2007. Le bilan montre la vitalité de l’association dans ce domaine : en 2007, 11.945 personnes ont participé aux activités proposées dans le cadre des différents volets du programme de sensibilisation. Le programme d’animations a pu être mis en œuvre grâce au soutien de la DIREN et du Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais.

1.1 PROGRAMME D’ACTIVITÉS ANNUEL

Avec 24 animations distinctes, le programme annuel reste au niveau des cinq dernières années. Le rapport entre le nombre d'activités et le nombre de participants est plus satisfaisant : avec 1.131 participants en 2007, nous dépassons le niveau de 2005 où nous avions pourtant atteint 29 animations (voir tableau). C'est surtout le niveau de fréquentation de l'exposition "Arbres remarquables" qui détermine le succès du programme annuel en terme de chiffres bruts (cf. années 2003 et 2005). En 2007, l'exposition représente 56 % de la fréquentation de nos animations.
L'exposition est un point essentiel de notre programme annuel de sensibilisation. Elle demande un investissement en temps et en énergie important pour les bénévoles et pour les salariés mais présente l'avantage de pouvoir être proposée au-delà des limites géographiques de l'arrondissement. Après Montreuil en 2003, Etaples en 2004, Lille et Huby-Saint-Leu en 2005, Saint-Pol-sur-Ternoise en 2006 et Rang-du-Fliers en 2007, elle sera présentée cette année à Wimereux grâce au soutien de l'association des Amis du Fort de la Crèche. Nous devrons ensuite trouver de nouveaux lieux d'accueil pour l'avenir, ce qui nécessitera l'implication de nouvelles énergies.


2003
2004
2005
2006
2007
Evol. 06/07 Evol. 06/07
Interventions
24 23 29 24 24 = =
Total participants 1437 532 1032 726 1131 + 405
+ 55,8%
dont expositions
965 133 451 152 624 + 472
+ 310,5%



Rappel des activités proposées :
* Exposition "Regards sur les arbres remarquables de Canche et d'Authie" à Rang-du-Fliers du 6 au 14 octobre, en partenariat avec la municipalité et l'office de tourisme de la commune. Le montage de l'exposition et les animations ont été assurés par les bénévoles, les salariés et les animateurs du G.D.E.A.M. ;
* 1 chantier nature avec le Conservatoire des Sites Naturels du Nord/Pas-de-Calais (03 mars) ;
* 2 conférences/projections : Pollutions marines (16 février) ; Affichage publicitaire (31 mars) ;
* 15 sorties guidées "découverte nature" ;
* 3 stages de formation : Détermination des graminées (30 mai) ; Initiation à la phytosociologie moderne (16 et 17 juin) ; Initiation au monde des Arachnides (29 juin). Le stage d'initiation à la botanique (05 mai) a été annulé.
* 1 journée d'information sur l'habitat écologique dans le cadre de la semaine du Développement Durable en partenariat avec l’association A Petits Pas (31 mars) ;
* 1 chantier de rénovation des locaux de l'association a été organisé pour améliorer les conditions d'accueil et de travail des bénévoles et des salariés. [Certains travaux spécialisés (plomberie, électricité) restent à effectuer et attendent les bricoleurs de bonne volonté].

Le stage et le chantier sur le thème de la plantation et de l'entretien des haies qui devaient avoir lieu fin 2007 ont dû être reportés au début de l'année 2008.

Le programme annuel a été réalisé grâce à l'implication de plusieurs bénévoles, membres ou sympathisants de l'association.
Nos remerciements vont aussi à celles et ceux qui ont assuré les permanences pour l'accueil et l'information du public lors de l'exposition à Rang-du-Fliers .
Les salariés et stagiaires  ont contribué à la réussite du programme d'animations en encadrant des sorties et en assurant la promotion de nos activités (distribution des dépliants dans les offices de tourisme et les commerces).
Nous remercions la commune et le personnel de l'office de tourisme de Rang-du-Fliers qui nous ont accueillis et assistés pour l'organisation de l'exposition Arbres Remarquables.
Des activités ont été proposées en partenariat avec d’autres associations régionales : le Conservatoire des Sites Naturels du Nord/Pas-de-Calais (Fréquence Grenouille + 1 chantier à Saint-Josse), la Société de Botanique du Nord de la France, la Société Mycologique du Nord de la France, l'association "A Petits Pas", l'association "Haies vives", le Groupe des Naturalistes du Ternois.


1.2 PROGRAMME DES ANIMATIONS ESTIVALES


Le programme estival (randonnées, kayak-nature, observation de la flore et de la faune, astronomie…) a été élaboré et encadré par les salariés et les bénévoles.
 Les contributions bénévoles restent essentielles à la diversification des animations en cette période de forte demande : l'astronomie, l'entomologie, les arbres de Montreuil, les arbres des dunes D’Ecault et les randonnées au Mont-Saint-Frieux .
Après la forte baisse de 2006, le nombre d'animations proposées au public en juillet/août 2007 remonte à 158 (soit 13 de plus que 2006) avec 25 thèmes proposés. Le détail donne 111 sorties programmées (109 en 2006) et une nette amélioration des sorties de groupes : 47 en 2007 (36 en 2006).
Avec 2113 participants en 2007, la fréquentation du programme estival est en hausse de 19,2 % par rapport à 2006. Sans égaler les niveaux de 2003 à 2005, la saison estivale 2007 peut-être considérée comme satisfaisante car la participation globale atteint presque le chiffre de 2004 (différence de 74 participants) malgré un nombre plus réduit de sorties (16 de moins). En fait, le niveau moyen de fréquentation remonte à 13,4 et s'affirme comme la deuxième meilleure performance depuis 5 ans.
2003
2004
2005
2006
2007
Evol. 06/07Evol. 06/07
Interventions 178 174 174 145 158 +13 +9%
participants aux sorties programmées
1497 1183 1218 990 1079 +89 +9%
participants aux sorties de groupes
8711004 1265 782 1034 +252 +32,2%
Total 23682187 2483 1772 2113 +341 +19,2
Fréquentation moyenne 13,3 12,6 14,3 12,2 13,4


1.3 ACTIONS EN DIRECTION DU PUBLIC SCOLAIRE


En 2007, 326 interventions ont été réalisées. Ce chiffre marque un redressement très net après 3 années consécutives de résultats mauvais à moyens. L'année 2007 enregistre 66 interventions de plus que 2006 et une augmentation conjointe de 27,9% du nombre total de participants (1076 enfants et 123 encadrants).


2003
2004
2005 2006
2007Evol. 06/07
Evol. 06/07
Interventions 356219 279 260 326 +66 +25,4%
Enfants 79204960 6279 5863 7569 +1706 +29,1%
Adultes 899655 675 688 811 +123 +17,9%
Total
88195615 6954 6551 8380 +1829 +27,9%


Comme chaque année, beaucoup des animations proposées aux scolaires concernent le littoral, mais aussi le thème de l’eau et du bassin versant. Elles touchent en majorité des élèves et des enseignants de la région Nord/Pas-de-Calais, mais aussi d'autres départements et de pays voisins (Pays-Bas, Belgique, Grande-Bretagne). La découverte des dunes et des plages reste l'élément attractif majeur pour les enseignants qui organisent des classes transplantées dans notre secteur.
Des animations sur d'autres thèmes avec les classes locales ont été organisées :
* sensibilisation au milieu fluvial avec des écoles du secteur Montreuil/Hesdin dans le cadre du S.A.G.E. de la Canche (24 interventions) ;
* animations avec les classes locales autour du thème de l'arbre à Rang-du-Fliers, en liaison avec l'exposition Arbres Remarquables (7 interventions) ;
Pour faire face à la demande croissante des animations de groupes sur le littoral, un second animateur (Wifried Vigeant) a été engagé en CDD (05 mars au 31 août). L'appoint d'un stagiaire de BTS Gestion de la Nature (Camille Trollé) et le soutien de Corinne Vasseur, qui a encadré plusieurs dizaines de sorties à titre bénévole à l'issue de son stage, se sont avérés indispensables pour faire face à la demande croissante d'activités.


1.4 AUTRES SORTIES DE GROUPES


En 2007, 18 animations de groupes (sorties, projections, ateliers), assurées pour des structures privées, ont réuni 321 personnes (enfants et adultes) :
* 6 animations pour le C.C.A.S. de Merlimont ;
* 6 animations pour l’Association des Jeunesses Attinoises (A.J.A.) ;
* 4 animations pour le Festival de l’Oiseau ;
* 2 animations pour d’autres groupes (TENDAO/Le Touquet – A.P.H./Hardelot).


1.5 FORMATION


En 2007, les offres de stages proposées dans le cadre des études scientifiques ont permis d'accueillir onze étudiants, encadrés par les bénévoles et les salariés de l'association.
Deux stagiaires en animation ont aussi bénéficié d’une formation tout en participant aux animations proposées au public et aux scolaires :
* Corinne Vasseur a terminé en mars 2007 son stage entamé l’année précédente. Elle a ensuite assuré plusieurs animations bénévolement pendant le reste de l’année. Nous lui adressons ici nos remerciements chaleureux pour son soutien ;
* Camille Trollé a pu mener à bien son projet de création d’une malle pédagogique sur le thème des marées dans le cadre de son stage de BTS-GPN spécialité Animation Nature.

Animés par Bruno de Foucault, botaniste et phytosociologue de renommée internationale, les stages d'initiation à la détermination des Graminées et à la phytosociologie ont réuni des participants venant d'horizons géographiques différents.

En résumé, le bilan général connaît une amélioration très nette par rapport à 2006 en terme de fréquentation comme de nombre d'activités :
* Avec un nombre de sorties et de participants en hausse sensible, le programme estival 2007 connaît une très nette amélioration après les résultats décevants de l'année précédente ;
* Evolution très favorable aussi pour le programme d'animations scolaires, avec plus de 25% de sorties et de participants supplémentaires par rapport à 2006 ;
* Avec un nombre d'animations égal à 2006, le programme annuel enregistre une hausse de 59% en nombre de participants. Ce chiffre spectaculaire reflète la fréquentation aléatoire de l'exposition "Arbres remarquables" d'une année à l'autre.
* A noter que la publication du livre sur les Arbres Remarquables (financement 2005 prorogé) souffre de beaucoup de retard et a dû être encore reportée devant l’insuffisance des contributions écrites déjà rendues. Une nouvelle prorogation a été accordée par le S.G.R.A.R. (fonds européen). Une mise à jour de la base de données a été effectuée en 2007. Le livre devra avoir été publié impérativement pour le 30 juin 2008.


2. ETUDES, CONNAISSANCE DES MILIEUX ET DU PATRIMOINE

Le programme de recherches scientifiques est placé sous la responsabilité du directeur et de la coordinatrice des études qui assistent les bénévoles et les stagiaires dans leurs travaux. Proposées par les bénévoles et examinées en commission "Etudes", cinq études ont été inscrites au programme 2007 :
* Atlas départemental des Coccinelles (Coleoptera, Coccinellidae) du Pas-de-Calais - Phase I ;
* Etude de Vertigo angustior (Mollusca, Gastropoda) sur le littoral du Pas-de-Calais ;
* Inventaire et cartographie des habitats et des espèces végétales remarquables des dunes de la Plaine Nonotte (Commune de Cucq/Stella-Plage) ;
* Etude de l'évolution de l'occupation des sols dans les communes autour de la Baie de Canche ;
* Inventaire des Lépidoptères Hétérocères des dunes de Camiers-Sainte-Cécile.

Des recherches complémentaires ont été menées pour l'inventaire des Coléoptères aquatiques des marais de Roussent et Tigny-Noyelle lancés en 2006.

Ont travaillé sur le volet Etudes 2007 :
- 1 salariée temps plein  ;
- 3 responsables encadrants bénévoles ;
- 11 stagiaires .
- Contribution bénévole de plusieurs adhérents et personnalités scientifiques au programme d’études : Daniel Lohez et Georges Orhant (entomologie), Jean-Roger Wattez et Bruno de Foucault (flore et phytosociologie), Xavier Cucherat (spécialiste régional des Mollusques). Plusieurs adhérents ont participé avec assiduité aux prospections pour l'Atlas des Coccinelles.

Le soutien financier de nos partenaires institutionnels de la DIREN et du Conseil Régional s'est comme chaque année révélé indispensable à la réalisation du programme d’études. Le Conservatoire des Sites Naturels du Nord/Pas-de-Calais a été notre partenaire financier pour les inventaires entomologiques menés sur les sites dont il a la gestion (Roussent, Tigny-Noyelle et Camiers).


3. PROTECTION DE LA NATURE : AFFAIRES JURIDIQUES, ENQUÊTES PUBLIQUES


En dépit de la grand messe du Grenelle de l'Environnement en 2007, le «développement durable» des activités destructrices de la nature domine toujours notre arrondissement. Pendant que politiques et médias glosent à l'envi sur la Trame Verte qui doit résoudre tous nos maux, le GDEAM reste confronté à la réalité quotidienne de l'expansion vigoureuse de la Trame Grise, cette trame de béton et de bitume qui stérilise chaque année des milliers d'hectares d'espaces naturels et agricoles de notre région. Alertés par les riverains ou par des articles de la presse locale, le Directeur et quelques bénévoles tentent de répondre aux urgences et de faire réagir les services de l'Etat lorsque les infractions ou les "erreurs manifestes d'appréciation" sont trop flagrantes.
Certaines affaires font l'objet de poursuites juridiques, mais ces procédures entraînent une telle charge de travail qu'il n’est pas humainement possible de traiter les dizaines de cas qui mériteraient de l'être chaque année. Dans ce contexte, nous adressons nos remerciements chaleureux à notre conseiller juridique Maître Busson, avocat au Barreau de Paris, dont l'engagement pour la protection de la nature et la disponibilité vont bien au-delà de ses obligations professionnelles.

3.1 ENDURO DU TOUQUET

* Enduropale 2007 : le GDEAM a maintenu sa vigilance quant aux conditions de déroulement de cette manifestation en 2007. Les démarches administratives, l'analyse des documents officiels et une nouvelle série de constats d'huissiers pendant le week-end de l'épreuve (10-11-12 fév.) ont été nécessaires. Ils ont alimenté un dépôt de plainte auprès de la Commission Européenne ;
* L’entraînement illégal des motards et quadistes dans les dunes s'est poursuivi en 2007. L'autisme chronique des élus locaux et des pouvoirs publics est maintenant renforcé par le laxisme de la justice : en juin 2007, le procureur du Tribunal de Grande Instance de Boulogne-sur-Mer a classé sans suite le procès-verbal dressé par les gendarmes de Berck contre un motard pris sur le fait dans les dunes de Mayville. Par cette décision, le tribunal a privé le GDEAM de son droit à faire valoir ses arguments au travers de la procédure de constitution de partie civile que nous avions engagée. En mars 2007, l'association a fait procéder à un constat d'huissier à Merlimont et Stella-Plage pour disposer de preuves incontestables du passage des motos dans les dunes. Ce constat a alimenté un dossier envoyé au préfet en août, toujours sans réponse à ce jour. En décembre 2007, un signalement a été fait auprès de la gendarmerie du Touquet contre des motards qui s'entraînaient dans les dunes à Stella. Les gendarmes se sont déplacés et ont constaté l'infraction, mais ont refusé d'enregistrer une plainte contre X (sic !).


3.2 AFFICHAGES PUBLICITAIRES ILLÉGAUX

* Le GDEAM s'est attaché à poursuivre le nettoyage du site inscrit d'Etaples. A la suite de la procédure entamée en 2006, l'afficheur VIACOM a été condamné à retirer 11 panneaux. Plusieurs mises en demeure ont été envoyées à d'autres afficheurs, qui ont soit procédé au démontage de leurs panneaux illégaux après conciliation, soit été assignés en justice ;

* Parallèlement, l'extension géographique de notre action a été entreprise. Des enquêtes de terrain, des entretiens avec les services de l'urbanisme des communes et une étude approfondie de la réglementation ont constitué la phase préparatoire à de nouvelles actions en justice qui seront lancées en 2008.


3.3
AMÉNAGEMENTS ILLÉGAUX EN SITE INSCRIT
Après l'échec de la tentative de conciliation en 2006, la procédure contre un propriétaire ayant effectué des remblais et des AMÉNAGEMENTS ILLÉGAUX EN SITE INSCRIT dans le marais de Balançon a été menée à son terme. Le T.G.I. de Boulogne a condamné le contrevenant à une forte amende, au paiement de dommages et intérêts et frais de justice au GDEAM. Il devra aussi remettre les lieux en l'état.

3.4 PROBLÈMES D'URBANISME SUR LE LITTORAL

* En dépit de la propagande lénifiante dont il fait l'objet, le projet Opalopolis à Etaples suscite de multiples inquiétudes. Les problèmes connexes posés par cette extension pharaonique de l'urbanisation sont soigneusement tenus à l'écart du débat public. Le GDEAM s'attache à essayer d'éclaircir une situation très confuse entretenue par les annonces contradictoires et les délires de certains élus et groupes financiers, abondamment relayés par une presse locale qui semble tout aussi incapable de distinguer le vrai du faux, le possible du raisonnable et le légal de l'illégal. Le plus inquiétant étant sans doute la menace de mettre l'Etat et les citoyens devant le fait accompli en s'appuyant sur les sommes astronomiques qui pourraient être réclamées en cas d'échec par les groupes financiers auxquels on a promis la lune. L'exemple de Maréis à Etaples et plus encore du projet Pierre et Vacances au Touquet, pour lequel la commune a été condamnée en 2007 à verser d'énormes dommages et intérêts au promoteur auquel elle avait promis un terrain inconstructible, devraient nous inciter à réfléchir avant de laisser une poignée de notables en fin de règne prendre des engagements irréversibles qu'ils n'auront pas à assumer.

* Plus généralement, le suivi de la révision des Plans Locaux d'Ubanisme des communes littorales s'est poursuivi. Les espaces disponibles intra-muros se réduisant comme peau de chagrin, les communes exercent de grosses pressions pour ouvrir de nouvelles zones naturelles à l'urbanisation. Le GDEAM tente au mieux de suivre l'évolution de la situation et d'alerter les services de l'Etat lorsque des abus manifestes sont découverts. En 2007, nous nous sommes intéressés au P.L.U. d'Hardelot et, à la demande d'une association locale, à celui de Wimille. Entre Canche et Authie, 2008 sera l'année cruciale avec la mise à l'enquête publique de la révision des P.L.U. de Merlimont, Cucq/Stella et Le Touquet, que nous essayons déjà de suivre au travers des documents que nous avons pu nous procurer.

* Parallèlement, les "erreurs manifestes d'appréciation" se multiplient. Pour exemple, le GDEAM est intervenu à Merlimont contre un défrichement et reprofilage de dune effectué par un promoteur qui avait "débordé" de ses parcelles (lotissement des "Peupliers Bleus"). Une plainte a été déposée au T.G.I. de Boulogne ;


3.5 PROBLÈMES D'URBANISME EN ZONE RURALE

L'explosion inquiétante de l'urbanisme – lotissements et constructions individuelles – n'épargne pas les zones rurales du Montreuillois. Il n'est plus aujourd'hui un village de notre arrondissement qui ne soit défiguré par cette "architecture" moderne qui est à l'urbanisme ce que le fast-food est à la gastronomie. La destruction des paysages et l'uniformisation des villages sur l'ensemble du territoire national sont la rançon de la démission des élus et des pouvoirs publics dans ce domaine. Le GDEAM a tenté d'éveiller les consciences à ce problème au travers de quelques exemples qui ne représentent que la partie émergée de l'iceberg :

* Constitution et envoi d'un dossier au préfet pour attirer son attention sur la nécessité de reprendre en main l'application du Règlement National D'Urbanisme dans le Montreuillois ;

* Constitution et envoi d'un dossier au préfet pour attirer son attention sur la prolifération anarchique des bâtiments agricoles à la suite des modifications de la réglementation des activités de ce type ;

* Après envoi d'un dossier au service compétent de la D.R.A.C., rencontre avec le promoteur d'un lotissement à Attin afin d'envisager avec lui la préservation des haies et d’une aubépine inscrite à l'inventaire des arbres remarquables ;


3.6 REMBLAIEMENTS EN ZONE HUMIDE
Ce phénomène a connu lui aussi une croissance significative et inquiétante en 2007 dans l'arrondissement de Montreuil :
* Remblaiement de zone humide à Cucq (Rue des Iris) : enquête, signalement à la M.I.S.E., suivi du dossier (décembre) ;

* Remblaiements en zone humide à Neuville-sous-Montreuil, Marles-sur-Canche et Bouin-Plumoison : enquêtes de terrain, interventions auprès des autorités, suivi des dossiers ;

* Permis de construire en zone inondable à Maintenay : appel contre l'ordonnance d'irrecevabilité du Tribunal Administratif ;

* Projet de lotissement en zone humide à Cucq (rue Paul Lemaître) : la contre-expertise ordonnée par la M.I.S.E. a révélé la pertinence des arguments que nous avions soulevés devant le Tribunal Administratif de Lille et la Cour d'Appel de Douai. Le promoteur a proposé un projet remanié et une nouvelle enquête publique a été organisée. Après examen du dossier, Le Directeur et le Secrétaire ont rencontré le commissaire-enquêteur (21 et 28 février) pour lui signifier que le G.D.E.A.M. maintenait son opposition à l'urbanisation de ces 5 hectares de prairies qui abritent une faune et une flore remarquables ;

* Projet de lotissement sur plusieurs hectares de prairies dans le secteur de la Pâture Communale à Cucq (route de Capelle et rue du Calvaire) : échanges avec les riverains opposés au projet. La vigilance de nos adhérents cucquois est souhaitable dans ce secteur qui accueille des stationnements hivernaux de l'Aigrette garzette (espèce protégée et inscrite en directive Habitats) et abrite des espèces végétales patrimoniales ;

* Extension du camping d'Attin en zone inondable (zone rouge au P.P.R.I.) : enquête et courrier au préfet, sans réponse à ce jour.


3.7 RÉSERVE NATURELLE DE BAIE DE CANCHE

* Le GDEAM a suivi avec attention le dossier du renouvellement du plan de gestion de la réserve et présenté une proposition de classement partiel en réserve intégrale ;

* Suivi du dossier de destruction d'espèce dite "nuisible" dans la réserve (sangliers). Un recours contre l'arrêté étendant les battues administratives a été envisagé ;

* Destruction de plantes protégées lors de travaux : la plainte du GDEAM a été classée par le TGI de Boulogne. Une relance de la procédure est actuellement à l'étude.


3.8 DEVELOPPEMENT DES PARCS ÉOLIENS

L'année 2007 a été marquée par la montée en force de la question éolienne à laquelle le G.D.E.A.M. essaie de répondre tant bien que mal. Le foisonnement et la complexité des projets constituent un problème difficilement gérable avec nos moyens. Il faut être présent sur le terrain général : les permis de construire, la mise en place des Zones de Développement Eolien (Z.D.E.). Des démarches officielles ont été entamées pour soustraire la Réserve Naturelle de Baie de Canche aux projets éoliens qui menacent son intégrité paysagère. Des échanges ont été menés avec les services de la D.D.E. chargés de ces questions, et deux représentants du GDEAM ont participé à l'audit régional sur le développement des parcs éoliens.


3.9
CONCHYLICULTURE INDUSTRIELLE
Le GDEAM s'est inquiété des annonces de développement prochain de la CONCHYLICULTURE INDUSTRIELLE sur le littoral du Pas-de-Calais : des échanges ont eu lieu avec le bureau des Affaires Maritimes afin de dresser un état des lieux des projets en cours. Ce dossier est à suivre avec vigilance ;


3.10 DÉCHETS ET POLLUTIONS
* Suivi du recours au T.A. de Lille contre l’autorisation d’exploitation du centre IKOS la Ramonière à Bimont ;

* Début d'enquête auprès de la DRIRE à la suite d'un témoignage sur des pollutions de l'air à Wailly-Beaucamp ;

* Conseils à des habitants de Montreuil incommodés par le voisinage d'un atelier polluant ;

* Courrier à la mairie de Merlimont pour signaler un dépôt de déchets amiantés dans les dunes du Communal ;

* Suivi des travaux de mise aux normes de la station d’épuration de Montreuil et intervention par courrier pour un problème de fondations ;





4.PARTICIPATION AUX COMMISSIONS, COMITES OFFICIELS, PARTENARIATS INSTITUTIONNELS…


Le GDEAM siège au sein de divers comités officiels où il est représenté par certains de ses adhérents ou de ses salariés. La Présidente, le Directeur et les administrateurs ont représenté l'association…
* aux réunions de la C.L.I.S. (Commission Locale d'Information et de Surveillance) de la décharge de Bimont en sous-préfecture ;
* au Comité de gestion du Communal de Sorrus (CDN 59/62) ;
* au Comité consultatif de gestion de la Réserve Naturelle de Baie de Canche ;
* au suivi du Plan Polmar à Dunkerque
* au suivi des dossiers liés à l'eau et aux rivières, notamment  participation aux commissions et comités de l'Agence de Bassin Artois-Picardie, des Commissions Locales de l'Eau des S.A.G.E. de la Canche et de l'Authie ;
* La Vice-Présidente a représenté le GDEAM aux réunions du Conseil d'Administration de NORD NATURE à Lille.

Le Directeur a maintenu des contacts étroits avec les services de l'Etat, en particulier la DIREN en charge des questions d'écologie et d'environnement : entretiens au sujet de la politique de protection des sites, démarche pour être associés à la révision des ZNIEFF, échanges réguliers sur les problèmes d'urbanisme, présentation des dossiers de subventions…
Il a assuré, en liaison avec les membres du bureau de l'association, les relations avec le Conseil Régional pour la négociation de la convention pluri-annuelle imposée désormais par cette institution à ses partenaires associatifs ;

Le GDEAM a naturellement suivi avec intérêt les travaux du Grenelle de l'Environnement. Le Directeur a représenté l'association lors des consultations régionales menées à Arras (15 oct.). Une contribution écrite a été remise aux autorités afin de rendre publique l'analyse de l'association et faire des propositions d'améliorations.


5.COMMUNICATION, RELATIONS AVEC LES MEDIAS…


* La communication autour des programmes d’activités nature a été assurée au travers de nos dépliants d'activités, des affiches et de l’envoi régulier de communiqués de presse aux journaux locaux. Comme chaque année, nous remercions le personnel des offices de tourisme, les commerçants et la presse locale qui nous ont aidés à faire connaître nos animations (la Voix du Nord, le Journal de Montreuil, Montreuil Hebdo, l'Abeille de la Ternoise, la Semaine du Boulonnais...). La participation de plusieurs bénévoles à l’envoi et à la distribution des dépliants a été un renfort très apprécié qui a permis de corriger les insuffisances de l'année 2006.

* En 2007, le G.D.E.A.M. est entré dans l'ère de la communication numérique avec la création de notre site Internet (http://gdeam.com). Nous adressons de vifs remerciements à Fabien Bach, qui a pris en charge bénévolement toutes les démarches nécessaires à la création de ce nouveau moyen de communication, en particulier les aspects techniques. Une fois le site sur orbite, c'est notre Présidente Mariette Vanbrugghe qui en a pris les commandes et en assure aujourd'hui magistralement le pilotage.


6.VIE INTERNE DE L’ASSOCIATION


En 2007, le Conseil d’Administration du GDEAM s’est réuni à 3 reprises (sessions ordinaires : 16 mars, 25 mai, 29 octobre).
Trois numéros de la Lettre du GDEAM ont été publiés en 2007 (#21 – 22 - 23), dont deux numéros consacrés à l'atlas départemental des coccinelles. L'appel lancé l'année dernière pour le renouvellement des rédacteurs a été entendu et nous remercions celles et ceux qui ont bien voulu apporter une ou plusieurs contributions écrites en 2007. En participant à la vie de notre bulletin de liaison, ils et elles enrichissent son contenu et témoignent de la diversité des centres d'intérêt et des sensibilités des adhérents. Nous espérons que la dynamique lancée en 2007 sera poursuivie à l'avenir afin d'améliorer encore le bulletin de liaison. Les suggestions de rubriques et d'articles seront examinées avec le plus grand intérêt par le comité de rédaction.
Nous remercions Pascal et Françoise Gadenne qui, en assurant une partie de la revue de la presse locale, ont contribué à maintenir les administrateurs informés de l’actualité de l’environnement dans notre secteur.
Remerciements encore à toutes celles et ceux qui ont participé au chantier de rénovation des bureaux de l’association, qui attendaient depuis des années faute de disponibilité des permanents pour s’atteler à ces travaux, ainsi qu’au bénévoles qui assurent depuis septembre les permanences de la bibliothèque .

La gestion du budget de l'association a été assurée par la Trésorière en liaison avec la Présidente et le Directeur de l'association (réunions internes régulières, entretiens avec les financeurs, la banque, le bureau comptable, constitution et suivi des dossiers de subventions, gestion des factures, du versement des salaires et indemnités...).


CONCLUSION

L’année 2007 a été marquée par le Grenelle de l’Environnement, au moins sur le plan médiatique. Quelle en est la part d’effets d’annonce et de calculs électoraux ? Quelles seront les retombées concrètes localement, dans notre réalité quotidienne, de cette grand-messe et de toutes ces déclarations de bons sentiments ?
Bien sûr, nous n’imaginons pas que des décennies d’indifférence et de comportements irresponsables puissent s’effacer d’un coup de baguette magique au seul nom de « Grenelle ». Notre bilan d’activités annuel en matière de protection prouve à quel point il est difficile de vaincre l’inertie du système, et l’année 2008 entamée a déjà les couleurs du béton-roi dans toutes les communes de l’arrondissement.
Quarante ans après Mai 68, on peut garder le slogan : « Cours, camarade, car le vieux monde est toujours derrière toi » : il court aujourd’hui sous les couleurs des OGM, des agrocarburants et, lorsqu’on sait lire entre les lignes, du développement durable. Profitant de nos faiblesses et de nos contradictions, le « vieux monde » a juste revêtu les oripeaux d’une communication plus moderne, déjà qualifiée par les anglophones de greenwashing. En français, on pourrait dire «maquillage vert». Comme on maquille une voiture volée.
Ainsi, les éoliennes permettent la croissance du gaspillage durable de l’électricité, l’urbanisme galopant se retranche derrière des maisons «plus économes en énergie», des semenciers,des agriculteurs, Monsanto, se battent pour nous imposer des OGM «plus économes en pesticides», nos derniers espaces naturels sauvages seront transformés en «aménités», c’est-à-dire en parcs d’attractions touristiques et l’Enduropale s’ouvrira demain aux agrocarburants. Plus ça change, plus c’est la même chose, dit un proverbe.
Alors, devons-nous attendre que les enfants auxquels nous tentons d’inculquer des comportements écologiquement et socialement - les deux sont liés - responsables viennent remplacer les badernes élevées au lait des Trente Glorieuses qui croient toujours à un développement exponentiel et éternel de l’emprise de l’Homme sur son milieu ? Il y a fort à craindre que ce ne soit non seulement pas raisonnable, mais même franchement suicidaire.
En 2008, grenelle ou pas grenelle, nous devrons assurément continuer de jouer notre petite partition locale dans le concert des whistleblowers, les lanceurs d’alerte qui tentent de détourner l’attention de la population des tours de passe-passe mis en place pour eux par les singes savants de la politique et de la communication patiemment dressés par les docteurs Mabuse du monde des affaires.


David Facon
secrétaire









Date de création : 24/03/2008 @ 16:18
Dernière modification : 22/03/2009 @ 19:18
Catégorie : 7 Rapports 2007 AG 2008
Page lue 5561 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 
Réactions à cet article


Réaction n°1 

par mercedes le 01/12/2009 @ 19:07

 

p

pour georges orhant

par le biais de cet article j essaie de rprendre contact car j ai égaré ton email

as tu reçu mon message car je suis parfois maladroite dans mes manipulations mais comme je n ai pas eu de réponse je me pose des questions

donne moi de vos nouvelles cela me fera plaisir

grosses bises a vous 2

michèle


 
Recherche




Agenda sorties actualité...

L'association
+ 1 Présentation
+ 2 Contacter l'association
+ 3 Devenir membre
+ 4 Publications, brochures...
+ 5 Services aux adhérents
+ 6 Rapports antérieurs
 -  7 Rapports 2007 AG 2008
+ 8 Rapports statutaires 2008
+ 9 Rapports statutaires 2009
+ Ils soutiennent le GDEAM
+ Archives presse
Boîte à outils Protection
Thématiques
+ Activités bénévoles
+ Actualités archivées
+ Animations-Chantiers
+ Animations-Scolaires
+ Animations-Sorties
+ Atlas des coccinelles
+ Atlas des papillons de nuit
+ Chasse
+ Côte
+ Déchets-décharges
+ Etudes
+ Expo Arbres remarquables
+ Expo papillons de nuit
+ Faune
+ Flore-Végétation
+ Fonge
+ Haies
+ Hommages
+ Inondations
+ Jardin : bonnes pratiques
+ Juridique
+ Manifestations
+ OGM
+ PLU
+ Paysages - Sites
+ Pesticides
+ Plastique
+ Pollution lumineuse
+ Protection
+ Réserve Naturelle de BdC
+ Stages
+ Travailler dans l'environnement
Enquêtes publiques
Chardons de l'environnement
Webmaster - Infos
Ecrire à GDEAM-62  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

  pied-page-canche.jpg

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.18 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.54 seconde